La foz d’Arbayun

Guide “Balades basques” – Circuit N°24 “Lac et foz”

Un endroit exceptionnel : une plateforme surplombe la profonde gorge. La nature est sauvage et préservée car il n’y a aucun moyen de se promener au fond de cette brèche. C’est donc un paradis pour les oiseaux, en particulier pour les rapaces.

La Gorge de Arbaiun, à l’entrée de la vallée pyrénéenne de Salazar, entre Lumbier et l’Almiradío de Navascués, est le plus grand et impressionnant des canyons de Navarre. Le Salazar a sculpté la roche pour y créer cette gorge absolument spectaculaire, formée d’imposantes parois mesurant 6 kilomètres de long.
Elle renferme une végétation variée et rare qui se pare, à chaque saison, d’une palette de couleurs de toute beauté. Ses falaises abritent une importante colonie de vautours fauves, que vous pourrez contempler depuis le belvédère d’Iso. Cette immense richesse naturelle a valu à la Gorge de Arbaiun d’être inscrite comme Réserve Naturelle et Zone de Protection Spéciale des Oiseaux.
La gorge d’Arbaiun est un défilé creusé par la rivière Salazar quand elle rencontre la Sierra de Leire. Ses parois verticales ont été sculptées par l’érosion pendant des millions d’années, tandis que la rivière s’encaissait au fond du canyon. Il s’agit de la reine des gorges de Navarre de par son étendue — 5,6 kilomètres de long — et par la hauteur de ses parois verticales — pouvant atteindre 300 mètres — associant saillies, talus et zones rocailleuses.
Pour l’admirer, rien ne vaut le belvédère d’Iso, qui se projette sur les eaux du Salazar, sur la route NA-178 reliant Lumbier à Ezcároz. Penchez-vous à ce balcon privilégié et laissez-vous envahir par la saisissante beauté et la tranquillité qui émanent de cette enclave naturelle.

Randonnée forestière de la Foz d’Arbayun

Pour les marcheurs, une randonnée promenade de 10 km A/R, inédite et peu connue, permet d’avoir une vue panoramique sur la Foz d’Arbayun, plus sauvage et plus impressionnante que celle de Lumbier. Un autre angle plus sauvage et panoramique de la Foz, que celui proposé par la plateforme. C’est une promenade, sur terrain plat, qui n’a d’intérêt que le point final du panorama. Le chemin traverse un maquis de type méditerranéen avec peu d’intérêt, si ce n’est que le calme. Pour atteindre le point de départ, il faut contourner la gorge et traverser le village de Biguezal. Laisser sa voiture au départ de la voie forestière.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *