La Biscaye

mardi 24 octobre 2017
par  thierry

JPEG - 30.4 ko
Bilbao Lekeitio Urduna Durango Markina-Xemen Bermeo Gatztelugatze Portugalete Artziniega Elorio
Organisée autour de Bilbao, la Biscaye est la province la plus à l’ouest du Pays Basque. Elle fait partie de l’Euskadie. La côte est des plus jolies et des plus remarquables de cette région, mais, au coeur du pays, de gros bourgs méritent un détours.
JPEG - 5.9 ko
Guide "Balades Basques"
Cliquer ici
Circuits découverte dans le guide touristique :
- F - Bilbao
- 28 - Nature et spiritualité
- 29 - La cote biscayenne
- 30 - Histoire en Biscaye
JPEG - 2.7 ko
Site source
Biscaye se fait remarquer surtout à cause de sa modernité avancée, mais aussi à cause de sa tradition bien conservée. C’est le territoire le plus peuplé du Pays basque. Cette agglomération démographique se situe autour de Bilbao, la capitale qui s’est transformée, grâce à la création de nouvelles infrastructures et du phénomène Guggenheim, en une ville plurielle, active, cosmopolite et accueillante, une ville qui a su conserver les charmes de ses vieux recoins.

Le reste du territoire héberge aussi bien des zones urbanisées que des zones rurales. D’une part, la zone des mines de Biscaye, liée pendant des décennies à l’exploitation du fer, a laissé un riche patrimoine sous forme de vestiges industriels et de villages miniers comme La Arboleda dans le Valle de Trápaga-Trapagaran. Les montagnes de l’intérieur, avec les sommets mythiques de l’Anboto et du Gorbeia, entourés de légendes, arrivent jusqu’à la plage, en créant une côte escarpée avec des plages et des ports de pêcheurs pleins de charmes.

Côte sauvage

29 plages de sable doré, des falaises escarpées et des zones naturelles forment la côte biscayenne tout au long de 150 km. Depuis Muskiz jusqu’à Ondarroa, les villes de la côte vivent avec intensité leurs fêtes et traditions marines, avec des rendez-vous obligatoires comme les régates ou des traditions curieuses comme celle de la danse populaire de la Kaxarranka, que l’on organise à Lekeitio pendant les fêtes de San Pedro.

Le long de la côte se trouvent quelques emblèmes du territoire, le Pont de Biscaye, déclaré Patrimoine de l’Humanité, et Gernika-Lumo, une ville avec une charge symbolique importante à cause du bombardement de 1937, qui donne lieu au célèbre tableau de Picasso. La côte elle-même nous offre aussi des paysages extraordinaires, comme celui autour de San Juan de Gaztelugatxe et la Réserve de la Biosphère d’Urdaibai, des zones naturelles exceptionnelles et un lieu de refuge pour les oiseaux migratoires.

De même, l’intérieur de la Biscaye héberge de nombreux points d’intérêt, en forme de villes médiévales et parcs naturels. Le Duranguesado, la vallée d’Arratia et les Encartaciones conservent l’essence de la Biscaye rurale, en plus d’un important et fascinant patrimoine historique et culturel. Des villages comme Durango, Elorrio, Otxandio, Orduña et Balmaseda, parsemés de maisons seigneuriales et blasonnées, de murailles et d’églises, sont de véritables trésors de l’architecture biscayenne qui fascineront les visiteurs.


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique

Annonces

Autres

L'habitat
JPEG - 26.3 ko
La faune